Randonnée Aquatique du Cavu

Randonnée Aquatique du Cavu – Une fois n’est pas coutume

L'an passé déjà un tsunami avait submergé les rives du Cavu. Et comme le dit si bien le proverbe "Une fois n'est pas coutume". C'est donc avec beaucoup de fierté que cette année, à nouveau, nous avons pu organiser avec le Centre aéré de la Mairie de Zonza une : Randonnée Aquatique du Cavu.

La Randonnée Aquatique du Cavu - Une Rivière Magique

Par cet après midi de Juillet, le 20 exactement, une meute d'"ado" est entré en contact avec de l'eau. Heureusement préalablement équipés de combinaisons, de casques et de harnais, ils se sont rendu dans les piscines naturelles du Cavu pour une seconde session de ce canyoning exceptionnel. Mais avant d'en arriver là ils ont du prendre le bus Scolaire, (Le Tyrobus pour être exacte) ancien transport scolaire de la municipalité dans les années 90/2000 et réhabilité en transport de troupes entre le Parc Aventure et le départ de la randonnée aquatique du Cavu. Véhicule d'ordinaire bruyant, eu pour une fois ses sursauts mécaniques couvert par le bruit que produisait ses occupants.

L'approche

Une fois le bus libéré de ses volatiles piailleurs, le vol d’étourneaux  du se regrouper pour alléger le véhicule du matériel de canyoning. Les voila donc en train de chercher leur combinaisons, de mettre leur casque et d'enfiler les baudriers. Après quelques ajustement de tours de tête, un check des poulies et des mousquetons. Voila nos oiseaux prêts pour une longue marche de 15 minutes. La douce quiétude de la foret et des abords du fleuve furent très vite envahit par une clameur à la fois sourde et aiguë, présente et lointaine. "Poussez pas", "Avance", "vas y lache moi !", "qui à pété ?", "hahaha...."

La mise à l'eau

 

Comme il est toujours surprenant de les voir se démener avec les combinaisons. En même temps et pour leur défense, sèche une combinaison est inenfilable.  Après moultes contorsions les voila donc en néoprène de la tête aux pieds. Il est l'heure de se mètre à l'eau et d'écouter les consignes des moniteurs.

Les Premiers sauts

 

Encore quelques pas, vers le sommet de ce rocher et c'est le grand saut. 3,5 mètres pour les plus téméraires, 2 mètres ou 1 mètres pour les autres. La Randonnée Aquatique du Cavu offre cette exceptionnel avantage de pouvoir contourner ou réduire tous les obstacles.

Toboggan Tyroliennes et Rappel

Une fois passé les premiers sauts et l'appréhension maîtrisée. Notre petit groupe se dirige vers les obstacles suivants. Durant les deux heures et demie que va durée la Randonnée aquatique du cavu ils vont croiser toboggan, Tyroliennes et Rappel.

Tous franchiront les obstacles, avec plus ou moins de mal, plus ou moins de difficulté mais aucun n'abandonnera.

L'ultime épreuve

Le dernier obstacle est un véritable défit, un ultime saut à 6 mètres. Une simple formalité pour nos jeunes moineaux transformé en véritables faucons après ces quelques heures dans un canyoning. A peine le temps de compter 3 et chacun aura déjà bravé le vide pour finir à la baille.

 

 

Ça y est, il est temps de rentrer, en moins de 5 minutes ils sont de de retour au bus. Pour le retour il semble êtres redevenu mécaniquement bruyant.

Voici donc une jolie sortie canyoning dans la vallée du Cavu menée à bien. Et comme le dit le dicton "Jamais Deux sans Trois"

 

I ziteddi A Tyroliana Premier Parc Aventure Corse Multi Activités Ouvert toute l'année à Ste Lucie de Porto-Vecchio, Canyoning Randonnées Pédestres Location de Vélos et Vélos Électriques, Parc Enfant Accrobranche & Escalade au Bord des Piscines Naturelles du Cavu - Restaurant Pizzeria Espace de Massage Contact : 0495 217 804.

I Ziteddi ? Et pour les “pitchounes” alors ? Aire de Jeu de 2 à 6 Ans

I Ziteddi, les enfants en français, sont bien entendu notre principale source d’inspiration. Il fallait leur dédier un espace bien à eux.

Et I Ziteddi alors ?

Quelle tristesse ! De les voir déçus de ne pas pouvoir accompagner “les Grands”, 3 ans 12 dents (et encore), dans les parcours Blancs ou Beiges. “Tout ça parce que on a pas l’age” “Ouai et moi ça me fait peur” “J’y arrive pas c’est trop nul” “Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa” “Je Veux Descendreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee“. (rien que de l’écrire….brouuuu…).

Alors ??? On fait quoi ?

En toute état de cause ça à trop durée, les associations de défenses du libre accès aux aventures des moins de trois ans : ” I Ziteddi ” nous menaçaient de marquage sur les listes les plus horribles qu’il fussent créée à ce jour (« Enfant pas sage », « grand » et même pire « adulte!!!! »).

Mais que faire pour satisfaire cette inextinguible envie d’aventure, que de proposer pour assouvir la soif de découverte et comment apaiser la peine de ne pas faire comme ‘Les Grands’.

Et si on faisait un vrai truc d’aventurier ?

Le petit pilote vole très haut dans le ciel avec son équipage. Durant la traversée des nuages survient brusquement un orage qui oblige les aventuriers à maîtriser le pont suspendu. Un coup d’œil par la longue vue permet de constater que la plage, le soleil et la mer sont en vue. Par le toboggan, l’atterrissage se fait en douceur et l’équipage atteint la terre ferme. Arrivés au sol, ils découvrent des tas de trésors.

De chevalier ?

Dans un coup de tonnerre le vieux magicien apparaît dans la cour du château, en sortant d’un nuage de brouillard doré. Il frappe dans ses mains et la cour intérieure se change en lieu festif. Un participant escalade prestement le filet à grimper et redescend par l’échelle, car il y a là de la limonade bien glacée dans le fond du calice rayonnant! Sur les balançoires deux chevaliers chevauchent d’avant en arrière et observent avec admiration les cracheurs de feu avec leurs flambeaux. Un autre passe la main par la fenêtre pour laisser tomber une pluie de confettis.

Une histoire de princesses ?

La petite princesse remonte sa robe toute brillante et grimpe le mur d’escalade en riant. Depuis la grande plateforme elle a la meilleure vue sur les invités, tant ceux qui jouent dans le bac à sable que ceux qui grignotent sous la marquise de la cuisine. Suivis de quelques amis, le prince monte le mur d’escalade et lève le poing en l’air à l’arrivée. Premier! Alors que les amis redescendent par le toboggan, un magnifique feu d’artifice éclate au-dessus des créneaux de la tour pour éclairer le fort de mille couleurs.

Ou même une histoire de Marins ?

Ding, ding, dong! L’appel de la cloche jette l’équipage hors de la cabine! Ils se précipitent sur le pont, car ils arrivent à destination! L’étrave de leur brise-glace fait craquer la banquise. L’équipage se répartit les tâches sur le pont: l’un se précipite au mât de drapeau avec la grand-voile, tandis que 2 autres occupent le pont suspendu. Un matelot se balance à l’échelle de corde alors que le maître voilier tient à l’œil le toboggan et la balançoire. Le capitaine scrute à travers le télescope dans la pointe de l’aube: “pôle Nord en vue!”. Sous les yeux de majestueux ours polaires, le timonier amène l’impressionnant navire à son objectif. Le fier navire jette l’ancre exactement sur le pôle Nord. Maintenant, thé chaud pour tout le monde. Quelle expédition à couper le souffle!

Et bien non !!! hahaha.

C’est dommage on aurait pu… en faire un ou deux. Mais bon la frustration sur les visages était trop forte. On a tout fait. Une tour de princesses à prendre d’assaut pour la délivrer des dragons (ou pas), un bateau pour affronter les éléments déchaînés (ou pas aussi) des 7 océans, et accompagner simba jusqu’aux terres des cabanes dans les arbres. Et le tout rien que pour I Ziteddi de 2 ans à 6 ans. Pour couronner le tout c’est à l’ombre et du coté des parcours Blanc, Beiges et Violet.

Donc voila si les « pitchounes » ou l’association de défence des moins de 3ans I Ziteddi. Demande d’aller au « Parc Aventure » c’est qu’il se sont passé le mot sur les réseaux sociaux et on vous attends à – A Tyroliana  Fournisseur d’Aventures